Projet sabbatique (février-juillet 2015)

Land Art et le cirque : le développement d’une relation harmonieuse avec l’environnement et soi-même.

1. Présentation

Dans l’idéal j’aimerais commencer par réaliser différentes interventions éphémères de Land – Art dans dans différents lieux de Barcelone , avec les enfants et adolescents, si possible en collaboration avec Canmasdeu ( voir annexes) au cours de la période entre février et Juillet 2015.

Durant cette même période, je tiens aussi à réaliser une oeuvre commune plus durable avec des tournesols cultivés initialement en bacs (si possible) dans les lieux de l’association puis replantés en cercle ou en spirale dans un endroit stratégique de la ville afin de rendre visible l’action de l’association en faveur des enfants, des adolescents et des familles dans le besoin.

Cette action serait le premier pas vers la création de jardins potagers urbains dont la forme serait esthétique et la production éthique sur le chemin de la dignité retrouvée des producteurs par le biais d’une base d’autonomie nutritionnelle acquise grâce à cette occupation.

Enfin, je pourrais développer différents ateliers (clown, fil, jonglage) qui pourrait aboutir à un spectacle de cirque monté avec l’équipe de  l’Ateneu Popular 9 BARRIS sur le thème de l’environnement en juin 2015 (si c’est imaginable et souhaitable de leur part).

Ces divers actions seront documentées sous formes de photographies et

de textes écrits (des petits films documentaires pourraient être réalisés et diffusés sur le site de l’association ainsi que sur les réseaux sociaux).

Ce projet me permettra de développer encore plus une pédagogie du projet en intégrant différentes compétences transversales ou interdisciplinaires dans l’enseignement des arts visuels particulièrement l’éducation au développement durable en y intégrant une dimension sociale souvent présente dans l’art contemporain en lien avec différentes autres branches comme les sciences, la géographie ou le sport.

Il me permettra aussi de poursuivre des projets d’établissement en commun intégrant toutes les branches du pôle artistique en développant des camps aboutissant à la création d’exposition, de spectacle ou de site en fonction du projet.

2. Activités

La première phase de la préparation du projet commence après l’acceptation du projet en écrivant pour prendre contact avec l’Ateneu Popular 9 Barris( http://www.ateneu9b.net ) déjà présente dans le secteur du cirque social depuis de nombreuses années.

Nous avons un contact régulier par mails puis durant les périodes de vacances scolaires 2014, je rendrai plusieurs visites afin de rencontrer puis de connaître, outre le responsable par lequel le contact s’ est établi,  les membres de l’équipe et surtout les enfants et les adolescents concernés.

Cette préparation est couplée avec un apprentissage des bases du catalan et  l’amélioration de mes connaissances très basiques de l’espagnol  par le biais de cours réguliers et de contacts fréquents avec les hispaniques de mon entourage ici à Genève et à Barcelone.

Durant l’année 2014, je reprends aussi des activités de cirque auprès des ateliers du cirque (http://www.artsducirque.ch) avec lesquels j’ai longuement collaboré mais cette fois dans une optique d’apprentissage du langage corporel global et de la transmission de savoirs disciplinaires circassiens de base.

Afin de développer mes connaissances de l’environnement, je prends contact avec LirEDD (Laboratoire international de recherche sur l’éducation en vue du développement) de la HEPL afin d’obtenir des informations et de l’aide pour développer un cadre théorique aux différentes activités liées à l’élaboration des jardins urbains en particulier. Par ailleurs, je suis un membre du collectif Beaulieu, à Genève, très actif dans les projets de jardins urbains de proximité.

D’ici la fin de l’année 2014, Je vais réaliser un site internet sur les différentes facettes de mon activité (art et animation d’ateliers) et essaie de poursuivre la réalisation d’interventions éphémères de Land Art dans la nature ou en milieu urbain.

Toutes ces activités font ou vont faire partie de mon quotidien et sont des pré-requis indispensables pour la période du projet.

Durant les 6 mois sabbatiques du projet, je serais domicilié à Barcelone de février 2015 à juillet 2015 pour être présent sur le site et découvrir la ville et faire partie de l’équipe de l’Ateneu Popular 9 Barris. Mon but est de parcourir la ville à pied, à la mesure de l’homme et en transports publics, à la mesure des habitants. Ce parcours a commencé ce printemps par le centre, à la plaza Real, près des ramblas et de là je vais rayonner, en spirale, jusqu’à sa ceinture extérieure, cette forme étant la représentation spatiale du développement. A l’aide des plans de la ville, je prendrai tous les repères nécessaires et inscrirai mon tracé en le ponctuant d’interventions éphémères que je documenterai en images. Par la suite, je retournerai sur mes traces pour de nouvelles interventions avec des enfants ou/et des adolescents. Par ailleurs, mes déambulations serviront aussi à repérer différents lieux possibles pour l’intervention/création avec les tournesols et la participation à ou la création d’un jardin potager urbain (voir planification).

Mes premières sorties seront des initiatives solitaires et personnelles et serviront d’amorçe aux étapes suivantes : La réalisation d’une spirale de tournesols dont les plantations seront initiées en bacs. L’association  Ateneu Popular 9 Barris  soutient cet aspect de notre collaboration, ce qui amène l’autre versant du projet : le cirque social.

Après une période d’introduction et de familiarisation au fonctionnement de l’association, je participerai aux réunions de l’équipe pédagogique du cirque. En plus de la culture des tournesols et des légumes, je souhaiterais intervenir dans l’école voisine pour des animations ou des cours d’arts visuels et, au sein d’Ateneu, j’animerai des ateliers de cirque ainsi que des sorties pour des interventions dans la rue, ceci en fonction de la météo et de l’organisation des activités de l’association.

Ensuite, j’ai proposé de participer à l’élaboration du spectacle en vue de leur traditionnelle présentation estivale (en proposant le thème du développement durable comme fil rouge qu’il s’agira de développer  par une scénographie légère et modulable). Il est possible que je participe aux spectacles ainsi qu’à toutes les manifestations en fonction de mes disponibilités.

Enfin, je documenterai tout le projet en images que le diffuserai via le site de l’association et le mien ainsi que via les réseaux sociaux.

 

Un commentaire

  1. Tania Emery · février 2, 2015

    Quel parcours ambitieux…. me réjouis d’en découvrir les facettes au fur et à mesure de ton avancée !
    Belle suite à toi Jérôme. Tania

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s